lundi 31 janvier 2011

et vous?

Jamais Léon ne se demanda s’il était possible de se réincarner en poisson.

dimanche 30 janvier 2011

un oubli

Après avoir consulté les plus éminents spécialistes universitaires, Léon dut finir par se rendre à l’évidence : aucune mention n’était faite, même dans les brouillons du romancier, de l’horrible entorse qu’il s’était faite en descendant du fiacre.

samedi 29 janvier 2011

qui a dit parabolique?

Très jeune déjà, Léon ignorait la paille aperçue dans l’œil de son voisin et, de très loin, lui préférait la poutre à laquelle il aurait pu se pendre.

vendredi 28 janvier 2011

agile aux pieds léchés?

Se souvenant soudain d’Achille « aux pieds légers », Léon ne put réprimer un sourire : cet Homère avait parfois la main un peu lourde.

jeudi 27 janvier 2011

hé oui!

Pas plus d’une semaine avant sa mort tragique, monsieur William s’était laissé aller à l’une de ces confidences qui naissent tard le soir, le coude posé sur le comptoir et le regard déjà flou : « Jamais, vous m’entendez bien monsieur Léon, jamais je n’ai vu mon père offrir des fleurs à ma mère, même ne serait-ce qu’un simple bouquet de violettes… »

mercredi 26 janvier 2011

puisqu'il faut un début à tout

Léon plaignait tous ces bourgeois qui, de leurs premières amours, ne pouvaient dire autre chose sinon qu’elles étaient bonnes.

mardi 25 janvier 2011

son nom est personne

Pour Léon, rester anonyme n’était rien au regard du sentiment d’autant plus amer que quotidien de demeurer anecdotique.

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch