jeudi 27 janvier 2011

hé oui!

Pas plus d’une semaine avant sa mort tragique, monsieur William s’était laissé aller à l’une de ces confidences qui naissent tard le soir, le coude posé sur le comptoir et le regard déjà flou : « Jamais, vous m’entendez bien monsieur Léon, jamais je n’ai vu mon père offrir des fleurs à ma mère, même ne serait-ce qu’un simple bouquet de violettes… »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch