samedi 19 mai 2012

plein les fouilles

À chaque élection présidentielle, Léon faisait ce rêve étrange: une valise, des liasses de billets qu’il y enfourne, puis sans transition un hall d’aéroport, et là ce sentiment d’angoisse à l’idée de la douane, ne savoir que faire, tourner en rond et, torturé d’angoisse, finir par se réveiller, en sueur et encore tout tremblant, reconstituer son entourage immédiat, le canapé-lit, là-bas, un peu plus loin que le bout de son bras, la kitchenette, l’horloge du micro-ondes, et se sentir rassuré...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch