mercredi 13 avril 2011

familles, je vous

Quand, le matin, il posait sur sa table de cuisine ses corn flakes Auchan, et que son regard, encore embrumé de sommeil, s'attardait sur le paquet de céréales où figurait une photo représentant la famille française idéale, soit une blonde souriante aux cheveux mi-longs, traits réguliers sans rien qui dépasse ou n’attire vraiment, un type châtain aux cheveux courts mais pas trop, l’air avenant dans un demi sourire, et que l’on devine cadre profitant d’un week-end bien mérité, et, bien entendu, les deux inévitables gosses, un gars une fille à qui ils ne manquent pas une seule dent bien qu’ils n’aient pas encore dépassé la dizaine, blondinets enjoués et se tenant droit, touche d’élan au milieu du couple serein et fier de sa progéniture, immanquablement Léon, renvoyé à la solitude et au désœuvrement béant de son célibat, sentait surgir dans les tréfonds de son être un indéfinissable sentiment de tristesse et d’abandon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch