jeudi 30 décembre 2010

to ask or not to ask

Ayant décidé de se poser très peu de questions, et surtout d’éviter toutes celles auxquelles il lui semblait ne pas pouvoir répondre – ce qui, après tout, n’est pas si facile – Léon fut désormais beaucoup moins assailli par le doute que par l’ennui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch