mercredi 26 octobre 2011

ouf!

Lorsqu’ils eurent terminé l’inventaire des biens du défunt Léon, ses héritiers ne dissimulèrent pas leur soulagement : leur parent n’avait laissé ni polichinelle ni manuscrit dans ses tiroirs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch