dimanche 3 juillet 2011

à qui ça?

Notes marginales : admettre une fois pour toutes (et ce quitte à choquer l’Université française !) que Léon doit autant à Fénéon qu’à Plume Latraverse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger Touch

Mobile Edition
By Blogger Touch